mardi 9 octobre 2012

In petto





In petto

Quand je ris
souvent je me moque

Quand je souris et que ce sont les yeux qui entraînent la bouche
je crois bien que je me force
mais c'est aussi vrai quand je souris de la bouche et du cou

Quand je mange de bon appétit
c'est que j'ai rien mangé à midi

Quand je mets mes vêtements bleus
c'est pas bleu-hôtesse de l'air mais c'est le bleu de mon amoureux

Quand je suis en colère et que je hurle
c'est que j'ai fait une ânerie

Quand je ressens de la colère et que je gueule
c'est que je me sens très fort "avec les autres"

Quand je le lis
je suis fière
alors je le relis

Quand je commence un troisième livre,
en plus de celui qui est bien et de celui pour travailler,
c'est que je n'en finirai aucun

Quand je chante en grec
c'est que j'ai trop bu

Quand je parle en grec
c'est que j'ai les chocottes

Quand je parle et qu'on ne comprend pas ce que je dis
j'aime bien
et j'explique ce que j'ai voulu dire de manière encore plus compliquée

Quand ça déborde
je râle mais je me sens vivre

Quand on m'apprend une mauvaise nouvelle
j'ai toujours l'espoir que ça pourrait faire passer ma peur du changement, mon inertie

Quand je dois choisir un chemin
je choisis toujours la gauche

Quand je marche
c'est pour accueillir

Mais in petto,
un jour, ma grand-mère m'a glissé quelque chose à l'oreille
et quand on vous glisse quelque chose à l'oreille
il faut y prêter attention
parce que souvent, c'est important
je le savais que c'était important, et puis j'ai oublié, et je m'en suis rappelé

Tu vas te marier avec un homme dont tu seras amoureuse

c'est parce qu'à l'intérieur, elle avait vu un grain de beauté...

Quand je me trompe
je le sais

2 commentaires:

larymine a dit…

Antoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

choufleur a dit…

Je n'ai rencontré aucun Antoine Doinel... sinon je l'aurais épousé, c'est certain.