jeudi 30 avril 2009

Burp

Origines polonaises obligent, j'adore les cornichons aigre-doux, alors que me ramène X en souvenir de Berlin?



LE cornichon géant des fans de cornichons (comme moi donc)

J'ouvre, il y a un pic pour l'attraper



Puis apparaît la bête, que je n'ai pas réussi à attraper avec le truc en plastoc mais on m'a aidée!



et je mange (je m'en suis mis partout)


Bah je l'ai pas fini... c'était mou et ça piquait. Pour les Gürkenfans mon oeil!

2 commentaires:

denise a dit…

encore plus érotique que les fétichistes du mohair :D

marilyn a dit…

je croyais que c'était hollandais l'envie de cornichons....